Il ne s’agit pas d’une conséquence de cet hiver 2010 qui n’en finit plus, mais Tarbes se met à l’heure russe en Mars. Les semaines russes de Tarbes présentent à cette occasion un large panorama des cultures russes d’hier et d’aujourd’hui.

Ainsi concernant la production cinématographique, la manifestation a débuté au Parvis d’Ibos depuis le 5 mars et se poursuivra jusqu’a la fin du mois.(cf programme ici ) La programmation permettra de voir ou revoir un classique du cinéma soviétique (et néanmoins patriotique) Alexandre Nevski le 17 mars à 20h30, le film sera présenté par Michel Azot, spécialiste de l’histoire de la révolution russe vue à travers le cinéma.

Concernant les nouveautés il sera possible de voir (entre autres) Gloss d’Andrei Konchalovsky consacré à l’univers des jeunes filles russes rêvant de devenir mannequin pour fuir un quotidien beaucoup moins glamour.

Le très attendu Tsar de Pavel Lounguine sera aussi au programme mettant en scène Ivan le Terrible plongeant la russie dans un bain de sang au XVIème siècle.

tsar



Après le cinéma c’est la peinture qui sera à l’honneur au Théatre des Nouveautés ( 44 rue Larrey –Tarbes) avec le vernissage le jeudi 18 mars d’une exposition consacrée aux peintres impressionnistes soviétiques ,suivi d’une conférence sur le théatre russe.

Le même lieu accueillera logiquement deux représentations théâtrales Un mois à la campagne d’Ivan Tourgueniev dont le titre d’une rare platitude permettait de cacher à la censure tsariste une pièce traitant des tourments de l’amour , ainsi que Dostoïevsky-trip de Vladimir Sorokine.

Enfin cet élan de russophilie se terminera en musique le mercredi 24 mars pour une soirée cabaret russe à La Gespe (23 rue Paul Cézanne ) , sur des airs klezmer et electro-balkaniques , avec CHOSLESKI et ANAKRONIC ELECTRO ORKESTRA suivie d’un buffet russe.