Au départ des thermes de Barèges une promenade familiale nous entraîne sur les traces d’exilés polonais venus participer à la déforestation de la forêt du Lienz autour de 1836.

En novembre 1830 les polonais s’était révoltés contre l’occupation russe, mais ce soulèvement national fut défait par les russes et en  septembre 1831 selon la formule consacrée, «  l’ordre régne à Varsovie » . La répression russe qui suivit, précipita de nombreux patriotes polonais sur les chemins de l’exil, notamment en France. Les polonais qui ont participé à la déforestation du massif du Lienz étaient sûrement de ceux là.

Le chemin serpente à travers bois jusqu’au moment où apparaît une pierre gravée d’un aigle couronné, symbole de la Pologne, et d’inscription en polonais. Cette pierre semble avoir été gravée par les ouvriers agricoles polonais en exil en 1836, elle constitue une nouvelle preuve de l’ancienneté des liens d’amitié et de solidarité qui unissent la France et la Pologne.

pierre polonaise Barèges

aigle et cavalier polonais