La stèle de la vierge de Czestochowa qui était installée à l’angle de la Siesta a été déplacée, en accord avec les autorités du Consulat de Pologne à Lyon, dans l’ancien camp militaire d’Idron.

Ce nouvel emplacement, plus spacieux et sécurisé, dans un cadre verdoyant, à proximité de l’ancien mess des officiers (maison associative du « Gardien » aujourd’hui) est parfaitement adapté aux commémorations qui regroupent généralement de très nombreux participants.

La stèle de la vierge de Czestochowa retrouve ainsi sa position d’origine. En effet c’est là qu’elle fut fabriquée par des soldats Polonais, durant la seconde guerre mondiale : 700 soldats Polonais qui avaient rejoint la France après l’invasion de leur pays par les armées Allemandes, n’ont pas pu embarquer à Saint Jean de Luz, pour rejoindre l’Angleterre.

Ces soldats, alors internés par les autorités de Vichy ont été mis à disposition du ministère du travail, pour la reconstruction du territoire, sous l’appellation « Groupe de travail polonais ».

Pour soutenir le moral de ces combattants désarmés, une militante de la cause Polonaise « Rosa BAILLY » eu l’idée de faire ériger par des soldats polonais des chapelles comme on en voyait sur le bord des routes en Pologne. Cette idée fut accueillie avec enthousiasme, et s’est ainsi que le visage de la vierge noire a été assemblé dans le camp d’Idron par un de ces soldats, à partir de divers matériaux de récupération.

Depuis 1974, cette stèle est  chaque année régulièrement visitée et honorée par une délégation de l’armée Polonaise, de passage dans la région au mois de Mai, pour le traditionnel pèlerinage militaire de Lourdes.

Source : http://idron.fr/actualite/